story board manga etape 2

Comment faire un Mangas ?

Comment faire un mangas est une question que beaucoup de jeunes amateurs de dessin se posent ?

« Comment faire des mangas ? », cache souvent, une autre question, beaucoup plus personnelle, qui serait plutôt quelque chose comme « Comment faire SON manga ». Le jeune auteur, cherche un endroit où il raconterait les aventures de ses propres héros. Un moyen de raconter ce qui le fait rêver, ce qu’il aimerait transmettre aux autres comme valeurs. Donc derrière cette interrogation, il y a bien plus qu’une envie de partager sa passion du dessin, des histoires et de la culture japonaise.

L’amour de la culture japonaise comme 1re motivation pour faire des Mangas ?

L’amour pour ses longues histoires remplies d’émotion et d’action inspire de nombreux jeunes talents à se lancer dans l’aventure afin de créer son manga. Que ce soit par amour du genre graphique, ou par besoin d’expression, le manga est devenu en 30 ans, le premier moyen de s’entrainer au dessin et à l’écriture, pour les moins de 30 ans.

Mais alors, pourquoi faire un MANGAS plutôt qu’une BD ou un COMICS ?

Quelle est la différence entre un manga, une BD et un comics ?

Elles sont très nombreuses, et pour y répondre, si cela vous intéresse, je vous ai fait un article dessus. Il résume les différences que j’ai trouvées entre les trois styles de Bandes dessinées.

En résumé, le Manga va se focaliser sur l’émotionnel d’une histoire, le comics sur la réflexion que peut apporter une histoire, et la BD opte pour un aspect plus littéraire de sa façon de raconter une histoire.

Pour plus d’information, allez lire l’article : c’est quoi, la différence entre un MANGA, une BD ou un comics ?

Afin de revenir à notre sujet et répondre à la question : mais alors, pourquoi faire un MANGA plutôt qu’une BD ou un COMICS ?

Tous, simplement, par ce que cela vous plait, et si vous prenez du plaisir à le faire, vous donnerez du plaisir à ce qui le lirons. Parce que vous serez plus à l’aise avec ses nombreux codes visuels et narratifs. Mais surtout, vous trouverez plus facilement vos inspirations et vos références en lisant beaucoup de manga différents.

comment faire un MANGA
jeune fille qui lit un Manga comment faire un MANGA

Que faut-il savoir faire et comment on fait un MANGA ?

Déjà, dites-vous bien que faire un Mangas va être long, voire très long à faire. On pourrait croire qu’il suffit d’avoir une idée de savoir dessiner pour faire un Manga. Et bien pas du tout ( du moins c’est le minimum à avoir ).

Savoir comment faire un Mangas, demande beaucoup de patience et de détermination.

Cela nécessite de posséder de nombreuses casquettes. À moins de se faire aider, il faut être : Scénariste, dessinateur, storyboarder, dialoguiste, encreur, coloriste, trameur. Ce qui demande d’être à l’aise en écriture, en dialogue, connaitre l’art de la composition et en découpage. Mais également en anatomie, en dessin de perspective, encrage, avec la mise en couleur, maitriser les ombres et la lumière.

Quel est le matériel quand on fait un Manga ?

Avant tout, ce qui pose la question du matériel. Quel matériel vous faut-il pour commencer un Manga ? Et cette question nécessitant beaucoup d’information, et j’ai donc préféré faire un article entier sur le sujet que vous pouvez lire en cliquant ici :
Quel est le matériel pour faire un Manga ?

Par où commencer pour faire un MANGA ?

1re partie quand on fait un manga

Déjà, il faut commencer par la base de la base… Une histoire, et si possible une bonne histoire. Sans histoire, pas de Manga.

comment ecrire un manga
Photo by picjumbo.com on Pexels.com comment ecrire un manga

Comment créer une histoire efficace pour son Manga ?

Que vous soyez le plus grand des dessinateurs, le Léonard de Vinci de la plume G, ou le prochain UYUSUKE MURATA. si vous ne possédez pas une histoire de bonne qualité, votre talent ne serre à rien.

Et l’écriture d’un scénario peut vous prendre beaucoup de temps. C’est donc une étape importante, qu’il ne faut pas négliger.

Qu’est-ce qui définit donc une bonne histoire ou une mauvaise histoire ?

Malheureusement, j’aurai tendance à dire que c’est le public qui définit si votre histoire est bonne ou pas. Star wars, a été refusé par de nombreux studios, trouvant l’histoire ridicule et pour les enfants. La suite, vous la connaissez.

Mais il y a une chose certaine qui fait une bonne ou une mauvaise histoire: vos connaissances des différents systèmes narratifs.

Car juste raconter l’ascension d’un jeune ninja maladroit qui veut devenir le chef du village n’est pas très passionnant en soi. Mais lui rajouté une rivalité mélangée à de l’amitié, un amour impossible, des profs attachants, et des méchants charismatique et vous obtenez « Naruto ».

Pour vous aider, vous trouverez de nombreux articles traitant du scénario en cliquant ici sur notre Blog. Tous les articles sur le sujet n’ont pas encore été écrits, mais si vous voulez connaitre la liste des futurs articles du blog vous pouvez consulter la page liste des articles du blog à venir.

Après l’histoire, il vous faut :

creer personnage manga
creer personnage manga

LES PERSONNAGES

Ensuite, il vous faudra réfléchir à vos personnages, et à leur Charadesign (leur apparence et particularité). C’est une étape aussi importante que votre scénario. Vous pouvez avoir la meilleure intrigue du monde, si vous avez des personnages insipides, personne ne lira votre histoire. Donc prenez bien le temps de les créer. Vous pouvez vous aidez de cet article  » Comment créer un personnage de Shonen attachant « 

Donner forme a votre histoire :

LE STORYBOARD préparatoire

Viendra l’étape du Storyboard, c’est-à-dire une version très simplifiée de vos pages de Manga. Vous y posez toutes vos idées de mise en scène, le storyboard est comme la bande-annonce de votre manga, tous les éléments importants y sont, mais de façon primitive sans détails. Avec le temps vos storyboards ressembleront plus précisément à votre manga.

Mais pour offrir le meilleur manga du monde il vous faudra passez par des heures et des heures de..

crop unrecognizable businesswoman typing on laptop at home
Photo by EKATERINA BOLOVTSOVA on Pexels.com

RECHERCHE

Puis vous aurez besoin de longues heures de recherches pour compléter vos pages : Véhicule, objets, lieu, mythe, fait scientifique, etc.. Tout ce dont vous aurez besoin pour remplir vos pages de dessin et de textes.

2e Partie quand on fait un MANGA

On attaque la partie la plus significative de ce qu’un manga, la conception visuelle et réelle de votre Manga.

découpage manga

Le Découpage de votre Manga :

Sur une page blanche, vous positionnez l’ensemble des cases de votre manga, c’est durant cette étape que vous allez donner le rythme de votre histoire, et définir l’enchainement de vos péripéties.

Les phylactères et onomatopées

Les phylactères dans le monde de la BD et du Manga sont les bulles de dialogue et de narration. Les onomatopées, ce sont les mots qui simulent les bruitages de votre Manga. Vous avez deux écoles sur le sujet, la première vous conseillera de placer en premier vos textes avant de dessiner, la deuxième après avoir dessiné. Personnellement je préfère la première idée, cela nous laisse lus de place pour comprendre comme situé l’action qui ce passe dans notre case. Bien sûr ce n’est pas figé dans le marbre, dans certain cas vous serez obligé d’alterner avant ou après avoir dessiné votre croquis.

Le storyboard final :

C’est presque votre manga dessiné, mais de façon encore très brouillon. Cette étape sert à mettre en place vos croquis préparatoires avant l’encrage final. Normalement, vous avez déjà défini le nombre de pages nécessaire lors du premier storyboard préparatoire. Mais il arrive souvent que d’autres idées vous aient traversé l’esprit et viennent chambouler votre découpage initial. C’est pourquoi cette étape doit être prise autant au sérieux que le dessin lui-même, car sans un bon storyboard, pas de bonnes histoires.

Le dessin de vos pages.

Soit vous continuez vos croquis au crayon, soit vous passez directement à l’encrage. Mais attention ( même si rien n’est irréparable quand on fait un manga,) encrer directement sans croquis réel nécessite une grande confiance dans son trait et sa façon de dessiner, car la moindre erreur devra être camouflée par du correcteur ou par du découpage au ciseau ou au cutter.

L’encrage,

Je le dis et le répète, c’est à la fois la partie la plus satisfaisante et la partie la plus stressante à mes yeux. Car on obtient enfin le résultat final que l’on souhaite, mais également des erreurs qui risque de vous faire autant rager qu’une partie d’Elden ring. Donc prudence et douceur dans cette étape

Le noir

Vient l’étape du noir et des ombres, dans un Manga qui est à 90% fait en noir et blanc, vous avez une énorme partie de vos dessins à peindre en noir ( cheveux, costume, etc..) Et il faut faire cela avec prudence pour ne pas remplir vos pages de correcteur ou de retouche qui va salir votre œuvre.

Colorisation et tramage de votre Manga.

Ou comment gâcher tout votre travail pour une faute de gout ? Je m’explique, vous venez de passez une semaine sur votre planche de Manga et vous vous dite ben je vais y placer de la trame ou les coloriser avec de l’aquarelle ou des feutres à alcool. Et là c’est le drame. L’aquarelle ou les feutres font baver vos encrages ou vous apercevez que le tramage alourdit vos dessins, et vous venez de perdre une journée pour rien.

Pire de vous vous retrouver obligé de refaire votre page entièrement par ce que le résultat est affreux… Alors c’est pourquoi vous devez faire beaucoup de test avant de vous lancé dance genre d’essai. Mais une fois bien réfléchi, bien travaillé, vous embellirez votre manga d’une touche de couleur ou de matière qui fera certainement la différence.

Les textes,

Viens la dernière étape quand on fait un manga, le texte à placer dans les bulles, et la il faut arrivé à bien enchainer vos phrases, les découper de façon captivante, et ne pas rendre votre manga, plus proche du light nouveau que de la BD avec des tartines sans fin de textes pour expliquer pourquoi la mort du petit chat de votre personnage la traumatisé et en à fait un guerrier sans peur. (Sauf si votre manga tourne autour de ce sujet, bien sûr 🙂 — )

Les illustrations

Que serait votre manga sans une belle couverture et quelques illustrations de début de chapitre ? Cette étape optionnelle va vous servir à valoriser votre manga. Elle va également permettre à votre lectorat d’apprécier votre talent pousser à son paroxysme. C’est souvent à travers les illustrations qu’un MANGAKA séduit son public, que ce soit sous forme de poster, d’artbook, ou de couverture de manga. L’illustration et ces codes narratifs prennent du temps également, et des fois une semaine ne sera pas de trop pour un résultat final qui fera la différence.

Le manga en France, c’est :

47 millions de manga qui ont été achetés en France en 2021, La France est devenue le 2e pays consommateur de BD japonaise au monde. De quoi vous donnez l’envie de devenir MANGAKA ?

Alors comme vous l’aurez compris en lisant ces quelques lignes, il faudra beaucoup travailler pour créer les 200 pages d’un tome de MANGA. Pour vous aider à atteindre votre objectif, je vous invite à suivre nos cours sur notre BLOG. Ainsi vous connaitrez toutes les bases pour devenir MANGAKA.

Et si vous êtes curieux ou déterminé à maitriser votre passion, inscrivez-vous à la newsletter pour appartenir au Club Privée de My MANGA ACADEMIA. Et être informé en premier des derniers cours, des dernières vidéos. Mais également recevoir gratuitement notre EBOOK gratuit, « TOUT SAVOIR SUR comment faire un personnage MANGA ».

Si vous avez aimez cette article, vous pouvez le partager en cliquant ici.

3 thoughts on “Comment faire un Mangas ?

  1. C’est impressionnant tout ce qu’il faut maîtriser pour être mangaka ! Encore un super article sur ce magnifique univers !
    Merci beaucoup ^^

    1. Merci Anne pour ton commentaire. Lorsque j’ai commencé à vouloir être Mangaka ( et/ou auteur de BD ), c’est exactement la réaction que j’ai eu en voyant l’énorme quantité de travail que cela demandais. La bonne nouvelle, c’est que certaines de ces étapes deviennent des automatismes par la suite, et prennent donc beaucoup beaucoup moins de temps avec de l’expérience et de la pratique.

  2. Je ne suis pas Mangaka et ne lis pas des mangas … mais j’ai beaucoup aimé lire cet article qui s’applique à tout projet artistique quel qu’il soit … Ma nièce dessine des personnages de manga et je vais lui envoyer… qui sait peut-être une future élève de ce blog …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :